Retour à la liste

Actualité

lundi 08 février 2016

Découvrez le 360 RSE de janvier, édito de Bruce ROCH, Directeur RSE

Les entreprises ont compris que pour attirer et fidéliser les talents, il y avait plus qu’un contrat, plus qu’une relation de travail, plus qu’un cadre de référence. Bien évidemment, ce sont des pré-requis indispensables ! Mais ce sont bien souvent les suppléments d’âme qui font la différence pour les collaborateurs.

La Responsabilité Sociale et Environnementale – appelez-la comme vous voudrez : développement durable, responsabilité d’entreprise, RSE, etc.- permet de lier l’activité d’une organisation avec l’environnement dans lequel elle évolue, en ancrage à la fois stratégique et opérationnel. C’est un outil d’appropriation et de mutualisation positive des valeurs qui trouvent des terrains d’expression que chacun peut façonner à sa patte, pour autant que le sens commun soit respecté. On peut en parler avec ses collègues, avec ses interlocuteurs clients, avec les candidats, avec des partenaires et faire progresser collectivement la qualité de la relation, donc de service, avec une ambition d’intérêt général. Dans tous les cas, c’est en participant qu’on construit les bonnes solutions.

Dès lors, l’engagement – dans des initiatives locales, associatives, inter-entreprises …- devient porteur de sens pour le quotidien dans l’organisation et, in fine, permettra la création de valeurs partagées avec d’autres : à l’origine de nouveaux business models ?

Téléchargez le 360 RSE

Bonne lecture !

Bruce ROCH, Directeur RSE.

50cda9a3f4067dadeaf59913e5ff8c7a333333333333333333333333