Retour à la liste

Actualité

vendredi 09 septembre 2016

Découvrez le 360 RSE de juillet-août, édito de Bruce ROCH, Directeur RSE

Il est plus facile de parler de greenwashing et de socialwashing que de congruence en matière de RSE. Quand toutes les thématiques sont importantes : droit du travail, respect de l’environnement, santé et sécurité, lutte contre les discriminations, éducation, … hiérarchiser les priorités n’est pas une simple affaire, même si c‘est souvent nécessaire : nul ne peut prétendre être parfait dans tous les domaines.

A l’instar du management de la qualité, le management de la RSE passe par une démarche d’amélioration continue qui permet de lier le registre des idées avec celui des actions. Dès lors, il faut à tout prix éviter des décalages / déphasages grossiers et harmoniser le niveau de pratique à chaque étage d’une organisation, du siège aux terminaisons nerveuses. De plus, chaque salarié représente son entreprise et véhicule les valeurs et les actions mises en œuvre… d’où l’intérêt de faire de chacun l’ambassadeur d’une politique responsable, simple à s’approprier et en cohérence avec l’objet et les métiers.

C’est le même principe avec ce que l’on donne à voir en communicant : témoignages, supports, bonnes pratiques… mieux vaut être en phase avec la promesse initiale et l’objet de l’organisation quand on parle de RSE, ce qui n’empêche ni disruption ni humour.

Voilà ce qu’est la congruence : le lien entre ce qui est légitimement attendu des parties prenantes, les priorités choisies et le discours pour les mettre en œuvre… Bref, walk the talk comme le disent nos amis anglophones !

Téléchargez le 360 RSE

Bonne lecture !

bruce-roch

Bruce ROCH, Directeur RSE

82178f53641a744d6c863796b4b430b0~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~