Retour à la liste

Actualité

lundi 17 octobre 2016

Découvrez le 360 RSE de septembre 2016

Donner du sens au reporting

Alors que paraissent les rapports de responsabilité sociale et environnementale des sociétés du groupe Adecco en France, revenons aux fondamentaux du développement durable. Pourquoi rendre compte ?

Faire un rapport procède d’une démarche d’amélioration continue et de transparence à destination des parties prenantes de toute organisation. D’une année sur l’autre, on observe les progrès, les plans d’actions, les initiatives nouvelles comme celles qui s’inscrivent dans la durée, la prise en compte de la démarche par l’ensemble des acteurs de l’entreprise… le management étant en première ligne.

La loi dite « Grenelle 2 de l’environnement » a donné en 2011 un cadre commun et la Global Reporting Initiative* a défini ses propres critères qualitatifs et quantitatifs. Pour que chacun s’approprie le message et les enjeux, il faut dépasser la simple remontée d’indicateurs et le reporting excel. C’est ce qui nous a guidé dans l’élaboration de nos rapports « nouvelle formule ». Ils offrent un véritable reportage sur les initiatives terrain et visent à prendre la mesure des progrès accomplis.

Les certifications des commissaires aux comptes extra-financiers ne sont pas loin. En 2017, nous parlerons de reporting intégré consistant à rendre compte de manière groupée des informations morales, financières et de RSE ; un rapport annuel qui sera le document de référence de chaque organisation. Seul obstacle à cet exercice : pouvoir réunir toutes les données dans les temps impartis : alors rêvons un peu avec peut-être un reporting en temps réel ? Rien n’est moins sûr !

*mode international de reporting pour les entreprises cotées

Téléchargez le 360 RSE

Bonne lecture !

bruce-roch

Bruce ROCH, Directeur RSE

0c1751753dba63436670e89510b7730aCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC