Retour à la liste

Actualité

vendredi 11 mars 2016

Des étudiants… en CDI !

Qui a dit que les frontières entre école et entreprise étaient infranchissables ? Certainement pas le Groupe Adecco et l’emlyon business school qui ont signé un partenariat ce jeudi pour proposer une innovation : le CDI intérimaire pour les étudiants.

Une centaine d’invités

Rendez-vous est donné dans les locaux de l’emlyon ce jeudi matin. Des collaborateurs du groupe Adecco, des entrepreneurs et des étudiants… Une centaine de personnes au total a répondu à l’invitation pour découvrir cette innovation en matière de d’enseignement et de recrutement. Christophe Catoir, président de notre Groupe, et Bernard Belletante, directeur général d’emlyon business school, en profitent pour signer officiellement le partenariat. Un pari un peu « fou » souligne même Bernard Belletante.

C’est vrai que le principe est novateur. Cela ressemble à de l’alternance (les étudiants alternent une semaine d’école / quatre semaines d’entreprise) mais ce n’est pas vraiment de l’alternance puisqu’ils signent un CDI intérimaire avec notre Groupe (Adecco, Spring ou Badenoch & Clark). Ils sont ensuite déployés dans une de nos entreprises clientes, dans le cadre d’un accord tripartite.

« Learning by doing »

Issu de la première promotion, Guillaume Nicolli témoigne à la tribune. Ce jeune étudiant travaille donc en CDI intérimaire pour Michelin. La formule l’a tout de suite séduit, et on le comprend : « J’ai accepté sans hésitation de me lancer dans cette aventure. J’ai toujours été partisan du « learning by doing » : apprendre en faisant. »

L’avantage pour Guillaume, c’est qu’il est rémunéré durant son CDI ce qui lui donne accès à sa grande business school à coût zéro. Et puis il intègre une expérience professionnelle en même temps qui suis son cursus scolaire. L’avantage pour l’entreprise, c’est notamment de fidéliser des jeunes talents et d’externaliser les coûts de recrutement.

Christophe Catoir salue cette innovation

« Nous faisons complètement disparaître la barrière entre école et entreprise », se réjouit Bernard Belletante, directeur général d’emlyon business school. « L’idée, c’est de mettre l’école hors les murs et les apprenants dans l’entreprise. » Juste après, à la tribune, Christophe Catoir déclare : « C’est une innovation pédagogique, sociale et économique. De très longue date, nous croyons à l’apprentissage et à l’alternance. Cette formule avec l’emlyon est un « contrat gagnant-gagnant » ! »

Ce dispositif peut être directement rapproché de notre initiative phare Grande Ecole de l’Alternance. D’ailleurs, Raphaël Roubaud, directeur de la GDEA, est présent dans la salle pour échanger avec étudiants et entrepreneurs sur le sujet.

3d88b3ed2d3e40a2a08b8963d7f3573f<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<