Retour à la liste

Actualité

mercredi 17 janvier 2018

Le G.A.N. France réconcilie jeunes et emploi grâce à l’apprentissage

L’emploi des jeunes est une priorité : leur taux de chômage est 2,9 fois plus élevé que leurs pairs disposant d’expérience. Comment agir face à un tel constat ?

C’est à cette question que le G.A.N., le Global Apprenticeship Network (Réseau Mondial pour l’Apprentissage), tente de répondre. Présente dans de nombreux pays, l’organisation a lancé en septembre 2017 son réseau national français, en présence des différents dirigeants partenaires et de la Ministre du Travail Muriel Pénicaud.

Le G.A.N. France est présidé par Christophe Catoir, Président France The Adecco Group qui peut compter sur une quinzaine de dirigeants d’entreprises partenaires. Conscientes des réalités du monde de l’emploi, ces entreprises représentent à elles seules 28 000 offres potentielles en apprentissage en France. L’organisation est animée par une volonté forte, partagée par tous : renforcer l’attractivité de l’apprentissage pour permettre aux jeunes de renouer avec l’emploi.

Ce réseau s’organise autour de 5 engagements-clés :

  • Repositionner les alternants : si aucune suite ne peut être proposée au sein de l’entreprise
  • Renforcer l’attractivité de l’apprentissage et des filières
  • Moderniser l’outil de formation en capitalisant sur les partenariats public-privé
  • Donner l’opportunité de créer des parcours multi-entreprises et internationaux
  • Concevoir des programmes de formation plus proches de l’entreprise

Ce sont désormais 6 équipes projet qui œuvrent pour répondre à ces engagements, pour permettre à l’apprentissage, habituellement associé à tort seulement aux professions manuelles et techniques, de rencontrer un réel succès. Le G.A.N. France œuvre ainsi pour étendre le recours à l’apprentissage dans de plus nombreux secteurs d’activité.

En parallèle, le G.A.N. France développe un projet expérimental pour permettre à 50 jeunes de réaliser un apprentissage dans un pays européen, en harmonisant les différentes modalités : rémunération, sécurité sociale et frais de santé. Souhaitant développer « l’Erasmus de l’apprentissage », le gouvernement suit de près cette initiative.

Pour développer l’attractivité de l’apprentissage, le G.A.N. France organise également deux journées nationales dédiées à l’emploi des jeunes en France.

Le G.A.N. France est à la recherche de nouveaux partenaires pour encourager ses initiatives et permettre aux jeunes de renouer avec l’emploi. Vous avez la volonté de développer l’apprentissage en France et souhaitez rejoindre le G.A.N. France ? Cliquez ici pour vous engager !

ce2d19df9ed7ec15ef3390a3941c3f79&&&&&&&&&