Retour à la liste

Communiqué

mardi 29 mai 2018

Un actif sur 2 qui envisage de changer de profession ne sait pas vers qui se tourner pour obtenir un accompagnement

Les actifs ayant vécu des transitions professionnelles ont-ils réussi à stabiliser leur parcours et à évoluer vers des situations professionnelles satisfaisantes ? Quels rapports les actifs entretiennent-ils avec les dispositifs de la formation professionnelle continue ? Comment se sont-ils appropriés les outils de sécurisation des parcours C’est à ces questions que répond la troisième édition de l’Observatoire des trajectoires professionnelles publié par le Groupe Adecco, en coordination sa filiale LHH Altedia et le Groupe IGS.  

Un marché de l’emploi plus mobile qu’il n’y paraît…

Si certains commentateurs estiment que le marché de l’emploi français est rigide par nature, l’Observatoire des Trajectoires Professionnelles révèle que :

  • Chaque année en France, près plus d’un actif occupé sur quatre 4 (26,9% de la population active occupée) a connu une transition professionnelle sur l’année écoulée.
  • Le fait d’être jeune et le fait d’être une femme augmentent les probabilités d’avoir connu une transition au cours des 12 derniers mois
  • Les personnes dont le niveau d’éducation correspond au niveau collège ou au niveau Bac+3 à Bac+8 sont particulièrement concernées.

… avec une mobilité qui semble créer… de la mobilité !

Pour la première fois, l’Observatoire s’est également intéressé aux intentions des actifs quant à de possibles mouvements dans l’année à venir. Ces éléments de prospective ont permis de mettre en lumière les éléments suivants :

  • Parmi les actifs occupés, un actif occupé sur 10 envisage de quitter son emploi dans l’année à venir et un sur 10 envisage de changer de profession ;
  • Parmi les personnes ayant déjà connu une transition sur les 12 derniers mois, une sur 5 souhaite changer de profession dans l’année à venir.

En d’autres termes, lorsque les actifs connaissent une transition professionnelle, celle-ci semble ne pas toujours les mener directement vers une situation professionnelle qui les satisfait. Ceci questionne directement les outils et dispositifs existants pour aider les transitions et leur appropriation par les actifs. 

Les dispositifs de sécurisation des parcours encore mal maîtrisés

Plus de 3 actifs sur 5 (61,2%) envisagent d’effectuer une formation pour faire évoluer leur carrière dans les 5 ans à venir mais 63,3% estiment qu’il est assez difficile voire très difficile de trouver des informations pour orienter sa carrière. Par ailleurs, ils sont près d’1 sur 2 à ne pas savoir à qui s’adresser pour obtenir de l’aide, des conseils ou un accompagnement pour les aider à orienter leur carrière.

L’entretien professionnel

Supposé avoir lieu tous les 2 ans, il est bien mis en place, mais une grande partie des managers qui les mènent ne connaissent pas suffisamment les dispositifs de formation.  En effet, seul 1 sur 2 (52,7%) sait exactement ce qu’est le Compte Personnel de Formation (CPF) et 36,3% d’entre eux déclarent ne pas savoir vers qui se tourner s’ils avaient eux-mêmes besoin de suivre une formation.

La formation et le CPF

Si 39,8% des actifs déclarent savoir ce qu’est le CPF, seul 1 sur 2 parmi eux a franchi le cap d’ouvrir son compte en ligne et seuls 3,6% des actifs ont sollicité une formation au travers de leur CPF. Comment expliquer un tel taux de déperdition ?

  • 29,1% des actifs expliquent qu’ils n’ont pas ouvert leur CPF car ils ne souhaitent pas suivre de formation ;
  • 21,6% ne savent pas comment l’ouvrir ;
  • 16,4% ne comprennent pas son intérêt ;
  • 3,4% des actifs ont essayé d’ouvrir leur CPF mais ont trouvé cela trop compliqué.

Une situation qui n’est guère plus favorable pour ceux qui envisagent de changer de profession dans l’année à venir

Parmi les actifs français qui déclarent envisager sérieusement de changer de profession dans l’année à venir :

  • 84% d’entre eux envisagent de reprendre une formation dans les 5 ans à venir pour faire évoluer leur carrière et 52,9% d’entre eux seraient prêts à en financer au moins une partie ;
  • 84% d’entre eux n’ont pas bénéficié d’un entretien professionnel sur l’année écoulée ;
  • 54,6% d’entre eux ne sait pas vers qui se tourner pour trouver de l’accompagnement pour faire évoluer sa carrière ;
  • 57,1% ne voient pas exactement à quoi correspond le CPF ;
  • 70,6% d’entre eux n’ont pas ouvert leur CPF.

Méthodologie de l’Observatoire des Trajectoires Professionnelles

Mené depuis 3 ans par le Lab’Ho, l’Observatoire des Hommes et des Organisations du Groupe Adecco, et par le LISPE, Laboratoire d’innovation sociale et de la performance économique de l’Ecole IGS-RH (Groupe IGS), l’Observatoire des Trajectoires Professionnelles interroge annuellement 1000 actifs occupés représentatifs de la population active française. Cet échantillonnage est réalisé avec l’aide d’Ipsos, partenaire de l’Observatoire. Cette étude quantitative permet d’adresser les différents questionnements liés au vécu des différentes trajectoires professionnelles des actifs.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Contacts presse

Elsa Portal – 06 21 54 34 71 – elsa.portal@adeccogroup.com

Alison Gauzin – 07 61 79 71 43 – alison.gauzin@adeccogroup.com

Axelle Guilmault – 06 86 90 84 12 – aguilmault@groupe-igs.fr

A propos de The Adecco Group en France

The Adecco Group, basé à Zurich en Suisse, est le leader mondial des solutions emplois. A travers notre réseau de 1 200 bureaux et agences partout en France et aux côtés de nos 9 000 collaborateurs, nous transformons le monde du travail. Nous mettons en relation les talents avec les organisations à qui nous proposons également des services en ressources humaines et une technologie de pointe pour leur permettre de réussir dans une économie en constante évolution. Nous nous appuyons sur un ensemble de marques expertes dans leur domaine : Adecco, Adecco Training, Humando, Adecco Medical, Adecco Outsourcing, Modis, Badenoch & Clark, Spring, LHH Altedia, Pontoon, YOSS, PmSm et RH Santé. Le Groupe a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros en France. www.adeccogroup.fr 

A propos du Lab’Ho

Créé à l’initiative du Groupe Adecco, le Lab’Ho est l’observatoire des hommes et des organisations. Son ambition est d’éclairer de façon innovante et prospective les sujets de société liés à l’emploi et aux trajectoires professionnelles. Think tank collaboratif et indépendant, il mène ses travaux en collaboration avec des entreprises partenaires et des représentants des mondes académique, associatif et institutionnel. Pour plus d’informations : www.labho.fr

A propos de LHH Altedia

Partenaire stratégique de votre performance économique et sociale LHH Altedia accompagne les entreprises et les organisations dans tous leurs projets de transformation.

Architecte de solutions intégrées, nous répondons aux enjeux des entreprises et des dirigeants pour la réussite de leurs transformations. Nous accompagnons les directions générales et les directions des ressources humaines dans leur stratégie et leurs projets, nous contribuons à la professionnalisation et la reconversion des partenaires sociaux et enfin, nous sommes aux côtés des hommes et des femmes à chaque étape de leur vie professionnelle.

Acteur engagé dans l’écosystème des territoires, nous agissons auprès de 2200 clients en France

  • Un ancrage local et national sans équivalent : depuis plus de 20 ans, nous développons une expérience de terrain unique, avec 600 collaborateurs, dans près de 100 bureaux en France.
  • Un engagement de proximité dans l’écosystème régional : dans chaque territoire, aux côtés des acteurs économiques, de l’administration et des partenaires sociaux, nous répondons aux grands enjeux de la transformation des entreprises, du travail, de l’emploi et du dialogue social.

Une présence mondiale : notre appartenance à Lee Hecht Harrison, l’activité mondiale de conseil en ressources humaines du groupe Adecco, est un atout unique : un réseau dans plus de 65 pays, la connaissance des priorités et pratiques RH de leurs entreprises, la fiabilité de méthodes éprouvées mondialement. www.lhhaltedia.fr

A propos du LISPE

Le Laboratoire Innovation Sociale et Performance d‘Entreprise a pour vocation d’identifier et d’analyser l’impact des innovations sociales sur la performance des entreprises, à travers la Recherche-action. Ses travaux, fondés sur les pratiques observées dans les entreprises, sont élaborés par des chercheurs en lien avec des DRH d’entreprise pour mettre en lumière et analyser les bonnes pratiques. Le LISPE travaille sur trois axes de recherche : transitions et développement, transformations du travail, de l’emploi, des organisations et enfin contrôle de gestion sociale et capital immatériel. www.groupe-igs.fr / www.lispe.fr

A propos du Groupe IGS

Fondé en 1975, le Groupe IGS est une fédération d’associations indépendantes à but non lucratif (loi 1901), qui a pour vocation la formation initiale et continue, l’alternance, l’apprentissage et l’insertion professionnelle dans 8 filières de compétences et d‘expertise métiers. Cet acteur majeur de la formation, de l’emploi et du développement des compétences bénéficie d’une triple implantation en France – Paris, Lyon, Toulouse – et à l’international – Dublin, Shanghai, Casablanca. Le Groupe IGS forme chaque jour 13 200 personnes dont 7 200 alternants et apprentis qui rejoignent ainsi un réseau de 66. 000 anciens et 8 000 entreprises partenaires.  www.groupe-igs.fr – Twitter : @GroupeIGS.‏

Télécharger le communiqué de presse au format PDF
et, nunc dolor in Donec tempus felis velit,