Retour à la liste

Actualité

lundi 27 novembre 2017

Les nouvelles pratiques du recrutement

A l’occasion de la 7ème édition de #rmsconf le 10 octobre dernier, The Adecco Group a rencontré Jean-Christophe Anna, directeur général de #rmstouch, société spécialisée dans l’optimisation de l’expérience des talents, candidats et collaborateurs.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots #rmsconf ?

Jean-Christophe Anna : #rmsconf est un évènement qui réunit tout l’écosystème talents. Le 10 octobre 2017 a eu lieu la 7ème édition, dont le thème principal était « Talents : acquisition, intégration, évolution ». Cet évènement a permis cette année de réunir 750 participants : professionnels du Recrutement, de la Marque Employeur et du Talent Management, écoles de commerce, cabinets de recrutement, mais aussi agences de communication RH et de nombreuses start-up.

Quelles sont, selon vous, les principales tendances émergentes du recrutement ?

Jean-Christophe Anna : Au regard des sujets abordés et des retours d’expérience partagés à l’occasion de cette édition de #rmsconf, j’identifie trois principales tendances : l’expérience collaborateur, le recrutement prédictif et le futur de l’emploi et du travail.

Après l’expérience candidat, l’expérience collaborateur est aujourd’hui une véritable préoccupation pour toutes les organisations. Les employeurs ont bien compris qu’il fallait désormais offrir un cadre de travail séduisant et proposer des carrières sur mesure aux collaborateurs. Ils soignent donc la Qualité de Vie au Travail, la fameuse QVT, et le bien-être des collaborateurs et collaboratrices. Cela passe notamment par de nouvelles configuration des espaces de travail : Flex Office et Desk Sharing (bureaux partagés). En outre, l’exploitation du big data grâce à l’intelligence artificielle, permet aux employeurs de proposer à leurs collaborateurs des trajectoires inédites et audacieuses, inspirées des parcours déjà enregistrés dans une organisation. En résumé, l’expérience collaborateur permet à tous de mieux travailler, ensemble.

Le recrutement devient prédictif, là aussi grâce à l’association big data – Intelligence Artificielle. Certaines entreprises comme le BHV Marais identifient grâce à des tests, comme ceux de la société AssessFirst, les critères de réussite de leurs collaborateurs les plus performants et engagés. Ces critères relèvent souvent d’avantage des soft skills (qualités personnelles, comportement, posture) que des hard skills (compétences techniques, diplôme). En recherchant ces mêmes caractéristiques chez les candidats, ces entreprises recrutent des personnes plus efficaces et plus fidèles.

L’emploi et le travail sont en pleine mutation. Dans l’économie immatérielle de la connaissance, les organisations ont besoin de moins de ressources sur des durées moins longues. En outre, du fait de l’automatisation/robotisation, des millions d’emploi vont disparaître. En France, 9 embauches sur 10 se font en CDD ou en intérim. Les entreprises travaillent de plus en plus en mode projet et recourent de plus en plus à des freelances. Le recruteur de demain sera un agent de talents dont la mission consistera à identifier les personnes idoines en interne et en externe afin de composer l’équipe la plus performante. Pour chaque projet, son rôle sera de créer la meilleure alchimie possible.

Retrouvez l’ensemble des informations de #rmsconf en cliquant ici.

vulputate, Sed ipsum id massa tristique et, ultricies